La table de salon « les règles de la maison »


Ces derniers temps, on voit des stickers « les règles de la maison » un peu partout et j’adore le principe. Mais voilà, les stickers c’est sympa mais moi, je voulais mettre mes propres règles et la ou je trouvais ça sympa c’était sur une porte et notre maison étant en vente, je me vois mal repartir avec ma porte sous le bras le jour ou on vend… (je ne suis pas certaine que les prochains acquéreurs apprécient…).

Du coup, avant de m’y mettre j’ai cherché le support qui me conviendrait… Alors il y a l’embarras du choix: un meuble à chaussures, une armoire ou tout simplement dans un cadre… Bref, un support que je pourrai emporter… quand j’ai eu une idée: mon touret qui me servait de table de salon.
idee

Alors, petit avertissement: ce tuto s’adresse à ceux qui ont le temps, la patience et surtout qui n’ont pas la tremblotte. Pour les autres sachez que le touret présenté est à vendre sur ma boutique (donc si ça vous intéresse n’hésitez pas à me contacter…) Ben oui, j’en ai fait un 2ème parce que lorsque j’ai fait ma table de salon, l’idée de faire un blog était très loin de mon esprit…

Pour ce tuto, le matériel nécessaire:

  1. Un touret (ou n’importe quel support que vous souhaitez customiser)
  2. Du papier calque
  3. Une imprimante
  4. Une ponceuse et une perceuse
  5. Un Posca noir pointe fine et un Posca pointe pinceau
  6. Je vous le donne en mille: un crayon à papier bien taillé et un taille crayon à porter de main
  7. Des pieds de table (sauf si vous souhaitez conserver le bas du touret)
  8. Une bombe de peinture noire
  9. De la teinte liberon effet vieilli (Liberon for ever)
  10. Du vernis

La table basse fait 90 cm de diamètre et environ 43 cm de hauteur.

20151129_202846[1]

La première étape, démonter le touret à l’aide d’une clé à molette (ou si les boulons sont vraiment récalcitrants avec une clé à pipe.)

20151129_211209[1]

Puis on passe au ponçage! Et on y va de bon cœur parce que la, j’ai de la chance mon touret et quasi neuf, mais quand on récupère un touret parfois il a bien vécu…

20151129_211621[1]

Puis c’est le moment de teinter le plateau de touret avec la teinte Liberon « bois vieilli » (on ne change pas une équipe qui gagne…). Puis on laisse sécher… (et croyez moi, ça aura le temps de sécher)

La, c’est le moment d’allumer son ordinateur pour aller sur Word et créer son texte. Pour chaque ligne, j’ai utilisé des polices différentes.

Petite astuce: vous pouvez trouver tout un tas de polices différentes à télécharger sur le site dafont.com: une vraie mine d’or…(enfin, en ce qui concerne le traitement de texte…).

Une fois votre texte prêt, il va falloir l’imprimer avec « effet miroir ».

Autre petite astuce (j’ai tellement cherché cette fois que je partage ma trouvaille), si comme moi votre imprimante n’a pas d’option « impression transfert tee-shirt » (oui on a eu la bonne idée d’acheter une imprimante qui ne le fait pas), il va falloir que vous jouiez avec wordart pour retourner votre texte horizontalement à 180° et qu’il sorte correctement. 

20151129_213905[1]

Une fois que vous avez réussi à vous sortir de cette étape (on peut dire que vous avez fait le plus dur… j’ai pas dis le plus long, mais le plus dur…), on va décalquer page par page notre texte avec un crayon gras toujours très bien taillé et en appuyant bien notre mine. (vous comprendrez pourquoi j’insiste si vous ne le faites pas: votre texte ne sera pas reporté sur le support et après, pour vous en sortir on appelle ça de l’improvisation).Une fois tout votre texte décalqué vous retournez vos feuilles et vous faite la mise en place sur votre table.

20151129_214847[1]

Lorsque vous êtes satisfait de votre mise en place, scotchez vos feuilles sur le support juste histoire que ça ne bouge plus et repassez sur votre texte avec votre crayon à papier pour transférer ce qui est sur le papier calque. (Plus votre crayon est gras et bien taillé plus votre inscription va être nette)

Et la on passe à l’étape que je préfère (mais aussi la plus longue): « la mise en couleur » du texte.

20151129_215747[1]

On sort les Posca et c’est parti pour 3 jours de folie! ( Je vous conseille de garder votre texte à portée de main parce que des fois le transfert ne soit pas top.)

2015-11-29_22.04.38[1]

Une fois que vous aurez passé autant de temps à chouchouter votre plateau de touret pour qu’il soit le plus beau, pensez à le protéger avec un vernis incolore mat.

20151130_165040[1]

Ensuite on va reprendre les éléments métalliques pour les nettoyer avec de l’acide citrique (idéal pour enlever la rouille). Puis on les peint avec de la peinture en bombe noire.

20151129_221720[1]

L’étape suivante:fixer les pieds. Je me suis appuyée sur les lattes du touret pour pouvoir mettre en place mes pieds ( bord de la 2ème latte), j’ai pris les marques pour pré-percer, puis visser mes pieds.

2015-11-29_22.25.07[1]

Enfin, on remet en place les parties métalliques sèches et…

IMG_20151129_192018[1]

C’est gagné! Une table basse originale home made…